Plaquette de frein moto : on vous dit tout sur le sujet

Pour être bien protégé à moto, il faut veiller à ce que la mécanique soit parfaite, et notamment concernant les pièces d’usure.

C’est le cas pour tout ce qui touche à la plaquette de frein moto par exemple, un élément essentiel qui doit être changé en cas d’usure, pour que le freinage reste performant à tout moment.

Deux catégories de plaquettes de frein moto s’opposent néanmoins, et cela va dépendre de votre conduite et de l’utilisation que vous faîtes de votre moto.

On ne va en effet pas avoir besoin des mêmes plaquettes lorsque l’on ira travailler au quotidien en deux roues en roulant sur le périphérique, que lorsque l’on descendra au quotidien des cols de montagne.

Il faudra donc choisir ses plaquettes frein moto en fonction de l’utilisation la plus fréquente que l’on fait de sa bécane.

Comment choisir ses plaquettes de freins moto ?

Il existe dans un premier temps ce que l’on appelle les plaquettes organiques. Celles-ci ont les caractéristiques suivantes :

  • Un freinage fort
  • Un prix assez bas
  • Une durée de vie relativement faible
  • Une utilisation plutôt sur route plate (ville, périphérique)
  • Une usure plus forte en montagne.

Les plaquettes en semi-métal sont elles aussi souvent utilisées, voici leurs caractéristiques :

  • Un freinage moins brutal
  • Une durée de vie plus importante
  • Un prix plus onéreux
  • Différentes utilisations, aussi bien en montagne que sur route

Dans le choix de vos plaquettes frein moto, il faudra donc prendre le temps de considérer à la fois son budget, et l’utilisation que l’on fera de ses plaquettes.

Nul besoin de semi-métal si vous avez pour habitude de ne conduire qu’en ville. En revanche, pour une utilisation plus large, il vaut mieux éviter les plaquettes organiques.

Tout savoir sur le système de freinage d’une moto ou d’un scooter

Les plaquettes de frein sont très importante pour le fonctionnement de votre moto. Le système de freinage avec de liquide de frein, piston, cylindre de frein, filtre à huile et disque de frein permet un freinage optimal de votre deux-roues, quelle que soit la météo.

Pour le frein arrière comme pour le frein avant, il faut que les freins soient en parfait état afin d’éviter les accidents. L’embrayage doit correctement fonctionner également afin d’avoir une tenue de route et une conduite idéale. Et surtout vous devez choisir les plaquettes adaptées à votre moto : plaquettes de frein organiques ou semi-métal, ça dépend de votre modèle.

Pour freiner, le motard doit appuyer sur la poignée du guidon et sur l’étrier de frein. Cela peut provoquer des frictions dans le moteur, il est donc primordial d’avoir des pièces moto de qualité. Bien évidemment, c’est important aussi d’avoir de bons amortisseurs car le freinage moto peut parfois être brutal, surtout sur les motos tout terrain.

Pensez à vérifier votre niveau d’huile régulièrement

Il est conseillé de faire la vidange de votre moto assez souvent et de vérifier toutes les semaines le niveau d’huile. En effet, si votre moteur n’est pas assez graissé, c’est potentiellement dangereux. Sachez que l’huile dépend de la marque : enduro, yamaha, honda, suzuki, triumph, kawasaki, bmw, ducati… Ne choisissez pas votre huile n’importe comment !

Par ailleurs, pour un freinage optimal, il faut aussi des pneumatiques de bonne qualité et suffisamment gonflés. C’est essentiel pour éviter l’aquaplanage et autres problèmes de tenus de route. Lorsque vous achetez une moto neuve, vous avez un livret qui contient de précieuses informations, notamment les normes concernant les huiles à utiliser et la pression optimale de pneus. N’hésitez pas à le consulter.